Trivial Pursuit

Publié le par rusg

Trivial Pursuit
Et voici le test de Trivial Pursuit, le jeu d'Electronics Art Games sur Xbox 360 en exclu pour Xbox Passion !

 

 

 

Alors ce jeu au buzz incroyable, aux graphismes photo-réalistes, est il réellement aussi bon qu'il le laisse croire ?


Il y a des jeux comme ça où, en les voyant dans un rayon, on se dit qu'ils ont l'air vraiment inintéressant. Et puis on prends la boite on regarde, animé par une curiosité malsaine et on se rend compte qu'ils sont réellement.

 

 

Et non, car on même si on se dit que ce n'est pas le jeu du siècle, une petite voix nous dit que cela pourrait être sympa pour les soirées entre potes à la maison ou pour jouer avec sa copine, ça changera de Scene It...

De plus EA nous a fourni cette année des excellents jeux et on se dit que celui-ci pourrait être sympa et on l'achète.

Bon  fin du suspense, ce jeu est tout simplement abominable. Tout d'abord, tout le monde connait le principe du Trivial Pursuit, jeu de plateau demandant de répondre à des questions de culture générale sur plusieurs thèmes afin d'obtenir des petits camemberts au nombre de 6 pour gagner la partie.

 


 

Ici le principe est le même, donc au niveau des modes de jeu, on retrouve la partie classique qui reprend exactement les règles de la version plateau.

Un autre mode est présent, se jouant uniquement en solitaire.Malheureusement l'intérêt est limité puisqu'il s'agira de terminer le plateau le plus rapidement possible et en faisant le meilleur score. Même si les développeurs ont essayé d'allonger artificiellement la durée de vie en proposant des challenges à effectuer, comme par exemple répondre correctement à toutes les questions sport, le fun n'est jamais présent et on s'ennuie ferme au bout de 10 minutes.

Le dernier mode de jeu est un mode à plusieurs se rapprochant beaucoup du mode standard mais où les programmeurs ont voulu ajouter un peu de folie. Les cases "rejouer" se transforme alors en case bonus à double tranchant. Ce mode de jeu plutôt sympathique permet à tout le monde de s'amuser, puisque les camemberts s'obtienne non plus en allant obligatoirement sur une case camembert mais en répondant juste à plusieurs questions sur un même thème.

 


Sachant que chaque bonne réponse donne 2 points et qu'au bout de six points on obtient le camembert, on peut se dire que la partie va être rapide. Surtout que dans ce mode, lorsqu'un camembert est obtenue, toutes les cases de la catégories et le plateau se resserre. Mais c'est sans compter sur les paris.

En effet à chaque question, les personnes qui ne répondent pas peuvent effectuer un pari. Trois solutions s'offrent à eux: "Il sait", "Il ne sait pas" et "Je sais tout".

Les deux premier paris sont assez simple à comprendre puisque suivant que la personne réponde juste ou faux, on gagne un point dans la catégorie correspondant à la question pour peu que l'on ai eu raison. (Pas facile à comprendre, mais en jeu c'est très clair.) Le dernier pari, "Je sais tout", en encore plus sympathique puisque si la personne répond faux, le parieurs à droit de répondre à la question et si il répond juste, il vole des points à l'adversaire. Rien que ces paris permettent de bien s'amuser dans ce mode de jeu.

Mais les bonus le permettent encore plus puisqu'ils nous donne l'occasion de voler des camemberts, de mettre en place une bombe faisant perdre tout les points dans une catégorie à la première réponse fausse, etc...

Ce mode de jeu est très sympathique, notamment grâce aussi au mode duel. En effet, lorsque plusieurs personnes ont le nombre de point requis pour le camembert, celles-ci s'affrontent sur une série de questions comme au tir aux but puisque le camembert ne peux être attribué qu'à une seule personne. Le premier répondant faux perd à moins que le suivant ne se trompe aussi.

 


Toutes ces bonnes idées rendent ce mode assez agréables à jouer, même si l'on regrette que les questions soient si faciles. En mode standard, il n'est pas rare que chaque personne  réponde à une quinzaine de questions sans se tromper. On aurait aussi apprécié une réelle utilisation des avatars plutôt que de les voir en tout petits dans une fenêtre, faisant des signes. Il aurait été avisé de les mettre sur le plateau et de bosser un peu les animations.

Pour résumé, même si le mode multijoueurs est original, ce Trivial Pursuit est tout de même très pauvre en contenu. Si les questions ne reviennent quasiment jamais deux fois dans la partie, leur extrême facilité nuit au jeu. Je ne parlerai pas de l'interface graphique froide au possible, ni de la voix off qui tape sur le système au bout de deux question.

Donc oui, EA s'est bien planté sur ce coup là. Les bonnes idées sont gâchée par un jeu trop simple et ennuyeux. J'aurais été beaucoup plus indulgent si il était sorti sur le Xbox Live arcade mais là, à 50 euros le jeu, il ne les vaut pas.

 


Graphismes: joli mais fades, menus pas très clair, plateau pas très lisible. Le tout est froid et tue le peu de fun qu'aurait pu comporter le jeu.

 

9/20

 

Durée de vie: C'est un jeu appareil à raclette. On le sortira uniquement quand des amis viendront à la maison et encore on pourra lui préférer Scene It ou même dans un autre registre Guitar Hero World Tour.

 

7/20
 
 

Fun: Torpillé par son univers fade et froid, le fun ne s'installe jamais. Dommage car des bonnes idées sont présentes.

 

6/20

 

Interêt: beaucoup trop simple pour être intéressant, trop fade pour être réellement amusant, et trop cher pour être acheté.

 

8/20
 
                                                                      Pour commenter ce test, c'est ici

Publié dans Xbox 360

Commenter cet article